A toi, qui que tu sois, qui franchis cette porte du développement humain intégral de Kikoti,

l'ASBL "Education à la santé" te souhaite la bienvenue.


C'est un bureau de Mutuelle de Santé la Musasoki avec l'UMUSAC, un centre hospitalier en construction, un planning familial axé sur la condition de la femme, prévention sida et mst, prévention de la malaria et du diabète, un groupe d'Action féminine chrétienne Kikoti, un cours d'alphabétisation et de remise à niveau en français, une salle d'éducation sanitaire, une salle de conférence, une salle de fête,une école de coupe-couture pour les jeunes filles mères non scolarisées, un atelier agriculture pour les jeunes de la rue, un atelier de reboisement avec la JOC de Kikwit, des ateliers d'éveil à la foi et encadrement des enfants pendant les périodes de vacances scolaires, mais encore...Votre participation et vos suggestions...


Discours du 15 août 2018 lors de la bénédiction de la salle polyvalente

« Saint Benoît »

 

Monseigneur Bodika, Evêque de Kikwit, Monseigneur Mununu, Evêque Emérite de Kikwit, Monsieur le Maire, Général Commandant de la 11e Brigade militaire, Mesdames et Messieurs les Membres du Comité de sécurité, Révérends Pères, Révérendes Mères, Révérends Frères, Révérendes Sœurs, Mesdames et Messieurs en vos titres et qualités, qu’il me soit permis de vous souhaiter la bienvenue en ce jour de grâce et de joie au nom de l’ASBL « Education à la santé Kikwit ».

Pour rappel, l’Education à la santé est une structure d’éducation et de formation sanitaires, destinées aux personnes vulnérables et pauvres. En 2014, elle a été reconnue officiellement comme ASBL par l’Office National de la Ville de Kikwit et sous-groupe de la Commission Justice et Paix de Kikwit sous la recommandation de Monseigneur Mununu.

Au commencement, nos activités étaient destinées aux enfants de la rue, aux jeunes filles mères et aux personnes en détresse mais très vite à la demande de la population, nous avons dû étendre nos activités aux écoles, communautés religieuses et laïques.

En fait, était née une prise de conscience de la population. Si nous voulons apporter un développement humain intégral, c’est tout un peuple qui doit se tenir la main telle une chaîne de solidarité.

Nos activités se sont donc multipliées pour en arriver aujourd’hui à vous accueillir dans cette magnifique salle ‘Saint Benoît’ avec des activités de première nécessité telles un planning familial, une école de coupe-couture, l’action féminine chrétienne de Kikoti, des cours d’alphabétisation et de remise à niveau en français, une mutuelle de santé, et à l’avenir un centre hospitalier tout en continuant nos activités extérieures telles la réhabilitation des sources, l’agriculture et l’élevage en formant des gens pour la gestion d’une coopérative et des microcrédits.

Toutes ces activités ne pouvaient plus se tenir dans la rue. Il était urgent de trouver un lieu où reposer la tête.

Grâce à la confiance et la recommandation de Monseigneur Bodika, de la Communauté Monastique de N-D de Mvanda, notre ASBL a introduit un dossier auprès de la Conférence Episcopale Italienne.

En juillet 2017, Don Léonardo Président de cette Conférence et son équipe nous ont visités pour vérifier le bienfondé de notre demande. Elle a été approuvée le 14 février 2018 et en mars 2018 suite à un appel d’offres, le travail était confié à l’Entreprise ETRE LMAT de Kikwit représentée par Monsieur Tonton Langwana.

Cette construction est un investissement collectif, chacun à sa mesure et selon ses moyens mais et surtout un engagement de votre part d’être à nos côtés au fil des années à venir pour continuer ce travail pour le bien commun de Kikwit.

Nous avons le devoir d’être cette lumière qui brille dans les ténèbres au service de nos frères et sœurs en humanité.

La route du développement humain intégral de Kikwit est encore longue et semée d’embûches. Que la Vierge Marie et saint Benoît soient nos protecteurs  et que le Seigneur continue d’inspirer nos actions et de les accompagner chaque jour.

 

 

 

                                                                                                        Maximilien Mpuku.

Présentation des activités de l’Education à la santé Kikwit lors de la bénédiction de la salle polyvalente Saint Benoît.

 

Comme nous venons de le rappeler dans le mot de l’Education à la santé, nous sommes une structure d’éducation et de formation sanitaires.

Nous avons donc essayé de travailler les 3 volets primordiaux pour un développement humain intégral depuis notre création.

Le premier volet que nous allons vous présenter est l’EDUCATION et ce,

1)    Par des ateliers hygiène corporelle, alimentaire vestimentaire et sexuelle. Soit une prise de conscience que  l’hygiène est indispensable pour améliorer sa santé (lutter contre les épidémies) et ses conditions de vie sans oublier le rapport aux autres.

2)    Mais qui dit éducation, dit également éducation scolaire. Nous prenons en charge 10 enfants défavorisés en privilégiant les filles de la 1ère primaire à la 6e secondaire en partenariat avec Proma Belgique).

3)    Nous avons également proposé aux membres de l’ASBL une formation à la comptabilité communautaire, une formation sur le Sida et les MST (Se dévouer aux autres), une formation de lutte contre la tuberculose et la lèpre donnée par le Docteur Patrick Bobanga, une formation pour lancer une coopérative agricole (préparation de nourriture pour poules pondeuses, différentes méthodes de cultures, etc.) une formation de lutte contre les moustiques avec l’équipe de Sanru.

4)    Par l’encadrement des jeunes filles mères avec une école de coupe-couture et des jeunes garçons par un atelier agriculture.

5)    Avec le concours de l’école ‘Autre Ecole’ de Maman Aimée et ses élèves lors de l’apport et la confection de farine enrichie pour les enfants du centre Mirella.

6)    Par la création d’un groupe de l’Action Féminine Chrétienne de Kikoti. L’objectif de ce groupe étant l’apprentissage des métiers féminins et l’artisanat. Promouvoir l’autonomie de la femme. Unir les efforts et se soutenir mutuellement. Le public ciblé les femmes et spécialement les jeunes filles désœuvrées, filles mères et jeunes mamans. Les activités déjà réalisées depuis la création en mars 2018 sont variées de la confection de sacs au jus de gingembre, au vin. De nouvelles activités sont au programme après la saison sèche, l’agriculture et l’élevage.

7)    Par un cours d’alphabétisation et de remise à niveau en français.

 

Le deuxième volet est l’alimentation et l’accès à l’eau

1)    L’alimentation par les cultures maïs, haricots, manioc, soja, ignames et la plantation d’arbres fruitiers orangers, avocatiers, bananiers, ananas, safutiers, papayers…avec l’aide de la JOC (jeunesse ouvrière chrétienne de Kikwit)

2)    Par la création d’une coopérative et de microcrédits. A l’étude

 

3)    Par la réhabilitation de sources. Elles sont au nombre de 4 (Ste Colette, St Bernard, Ste Gertrude et St Benoît). Deux nouvelles sont à l’étude (recherche des fonds en partenariat avec Entraide et Fraternité Belgique).

 

4)    Par l’apprentissage de création de jardins familiaux et de petits élevages. Activités de l’Action Féminine Chrétienne

 

Le troisième volet est la santé.

 

1)    Mutuelle de santé

Pour que les deux premiers volets fonctionnement il faut une bonne santé.

Or nul n’est à l’abri de rencontrer la maladie sur son chemin et l’accès aux soins n’est pas possible pour une grosse majorité.

La solidarité est le seul remède. Comment ? En s’affiliant à une mutuelle de santé.

L’équipe porteuse de l’ASBL ‘Education à la santé’ accompagne le lancement d’une mutuelle de santé la MUSASOKI destinée à toute personne qui est soucieux de sa santé et de celle de toute sa famille. A l’avenir, des conventions seront signées avec tous les centres qui le souhaitent.

L’équipe porteuse examine la possibilité de lancer la mutuelle pour les     enseignants et à l’avenir pour les élèves. 

2)    De plus, un centre hospitalier est prévu dans nos activités. Il sera un  partenaire privilégié  de la mutuelle de santé. Ce sera le centre de la mutuelle de santé.

3)    Planning familial

Travailler la condition de la femme. Accompagnement et éducation des jeunes filles mères. Des enfants en bas âge, des bébés.

Lutte contre les avortements clandestins

 

Voilà ce que nous pouvons vous proposer à ce jour mais n’hésitez pas à nous communiquer vos bonnes idées et à rejoindre notre ASBL…

 

Merci de votre soutien et de votre présence,

Fait à Kikoti (Kikwit) le 15 août 2018

 

 

Marie Christine Harpigny